Théâtre Desjardins
Chargement Évènements

INSTRUCTIONS POUR UN ÉVENTUEL GOUVERNEMENT SOCIALISTE QUI SOUHAITERAIT ABOLIR LA FÊTE DE NOËL

INSTRUCTIONS POUR UN ÉVENTUEL GOUVERNEMENT SOCIALISTE QUI SOUHAITERAIT ABOLIR LA FÊTE DE NOËL
  • Cet évènement est passé
20 novembre 2015
31$
instructions1

Vendredi 20 novembre 2015 | 20 h
Régulier: 31 $ | Abonné: 29 $

Achat en ligne| Frais supplémentaires applicables

serie_theatre

Voyagements_logo-text

 

Texte : Michael Mackenzie  Traduction : Alexis Martin

Mise en scène : Marc Beaupré  avec Sophie Desmarais et Luc Picard

Durée: 1h20 sans entracte

L’univers de Jason, un financier de haute voltige, s’effondre : les marchés sont sur le point de déclencher une crise économique sans précédent. Alors qu’une nuit de travail s’achève, Cass, son bras droit jusqu’ici en congé forcé, fait un retour inattendu dans son bureau. Elle est là pour régler ses comptes. Alors que le temps presse avant l’ouverture des marchés, chacun tente de parvenir à ses fins et de sauver sa peau. C’est alors que les rouages d’une tragédie enfouie depuis trop longtemps refont surface.

Extraits de critiques

« Ce texte de Michael Mackenzie, dont les Québécois francophones ont trop longtemps ignoré le génie (merci au Théâtre d’Aujourd’hui d’y remédier), est un morceau de bravoure qui ne pouvait être révélé sur scène que par un habile défricheur dramaturgique. Marc Beaupré, en compagnie des virtuoses acteurs que sont Luc Picard et Sophie Desmarais, a mis toute son intelligence au service de cette œuvre vertigineuse sur la finance et le déclin.»
-Philippe Couture, Voir

« Cette confrontation est mise en lumière avec clarté dans la traduction québécoise punchée d’Alexis Martin. Et sous la direction de Marc Beaupré, qui maintient la tension de ce texte hachuré. […] Dans l’élégante et sobre scénographie de Simon Guilbault, les interprètes ont tout l’espace pour briller. »
-Marie Labrecque, Le Devoir

«Alors que MacKenzie aurait pu écrire un lourd pamphlet, une œuvre didactique sur les méfaits du capitalisme sauvage, il a plutôt fait un thriller, intelligent et captivant (la traduction signée Alexis Martin est parfaite). »
-Luc Boulanger, La Presse

« Un duo d’acteurs absolument éclatant! […] On les regarde sans perdre l’intérêt une seconde, fasciné par leur talent, par la chimie qui est au rendez-vous. […] Une pièce vraiment percutante!»
-Stéphane Leclair, C’est pas trop tôt, SRC

« Si vous aimez les grandes performances d’acteurs, allez-y! »
-Émilie Perreault, Puisqu’il faut se lever, 98,5 fm

« Pour le texte brillant et confrontant, pour l’humanité tirée d’une thématique qui aurait pu être étouffante, pour la précision dans la direction d’acteur et la compréhension du texte du metteur en scène Marc Beaupré, pour l’extrême talent d’interprétation qui s’offre à nous et pour le punch monumental qui nous scie les jambes à la fin du spectacle, il faut absolument voir Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël. »
-Samuel Larochelle, Huffington Post

« C’est une excellent pièce, allez voir ça! »
-Quartier général avec Philippe Couture et Jordan Dupuis, CIBL (à partir de 43:00)

« La mise en scène épurée et nerveuse de Marc Beaupré s’avère très efficace, et surtout, le jeu des deux comédiens coupe le souffle. […] Luc Picard, de retour au théâtre après une longue absence, offre une superbe interprétation d’un personnage à l’épaisse carapace, mais c’est surtout la fantastique Sophie Desmarais qui brille de mille feux dans un rôle intrigant. »
Cette semaine on craque pour Journal Metro

« Si Luc Picard nous offre une performance à couper le souffle, on peut également dire que Sophie Desmarais, avec qui il partage la scène, est à la hauteur de son personnage. »
-Louise Bourbonnais, Le Journal de Montréal

« Si Picard joue – particulièrement bien – dans un registre qu’on lui connaît, la jeune Desmarais, elle, explore l’ensemble du spectre théâtral avec une maestria à couper le souffle. Le duo semble ainsi transcender la pièce et le contexte de la crise économique – et humaine – […]
Du grand théâtre, duquel on n’a pas envie de décrocher. »
-Hugo Prévost, pieuvre.ca

« Le duel d’acteur est une suite d’actions-réactions finement modulées, dans un parfait assemblage rythmé et effervescent. […] C’est (impeccablement) articulé avec sensibilité et nuance par le metteur en scène Marc Beaupré. C’est une réussite totale : voilà certainement un très grand moment de théâtre. C’est à voir absolument! »
-Yves Rousseau, Le Quatrième

« La traduction fluide d’Alexis Martin, la rigueur presque mathématique de la mise en scène de Marc Beaupré, d’une grande intelligibilité, la redoutable scénographie de Simon Guilbault, les éclairages astucieux d’Éric Champoux, mais surtout le jeu irréprochable des deux interprètes. »
-Lucie Renaud, Revue Jeu

« Alexis Martin signe ici une traduction absolument réussie et recherchée.
Beaupré dirige avec brio un Luc Picard qu’il fait plaisir de revoir sur scène, après cinq ans d’absence, […] S’ils sont individuellement excellents, Picard et Desmarais forment aussi un duo brillant. »
-David Lefebvre, Mon Théâtre

« En somme, un impeccable travail du metteur en scène Marc Beaupré qui a su diriger cette pièce aux multiples couches de lecture avec finesse et adresse »
-Les Échos Montréal

« Mise en scène, scénographie, jeu des comédiens, éclairage : tout y est époustouflant. D’une efficacité remarquable. »
-Stéphane Plante, Jobboom

« It takes an exceptional pair of actors to work this material to engaging effect. Picard and Desmarais do just that. […]
Santa wins. So does Mackenzie. He deserves an award for this one. Ditto for Picard and Desmarais. »
-Pat Donnelly, The Gazette

Une machine immense, profonde et complexe

En septembre 2008, le Secrétaire au Trésor des États-Unis rencontre G.W. Bush et d’autres politiciens influents pour leur annoncer qu’à moins qu’ils ne dépensent 100 milliards de dollars « immédiatement », le système économique mondial s’effondrerait. Pensez-y bien : dépenser 100 milliards comme ça! Qu’est ce qu’on peut acheter avec 100 milliards? Un pays peut-être? Sauf qu’ils ne sont pas censés être à vendre. C’est renversant, mais les génies du monde financier ont quand même trouvé une façon de s’approprier une somme d’argent aussi faramineuse des poches des gens en un rien de temps et sans problème.

Un exploit de cette envergure requiert une immense, profonde et complexe « machine ». J’espère que cette pièce vous fournira un aperçu, aussi petit soit-il, du mécanisme obscur et fragile de cette machine, par l’entremise de ces deux personnages pris dans le maelström de son effondrement et dans l’implosion de leurs propres vies.

Michael Mackenzie

Détails

Date :
20 novembre 2015
Heure :
20 h 00 min - 21 h 20 min
Prix :
31$
Catégories d’Évènement:
,

Lieu

Théâtre Desjardins
1111, rue Lapierre
Montréal, Québec H8N 2J4 Canada
+ Google Map
Téléphone :
514-367-6373

Organisateur

Théâtre Desjardins